La nouvelle entreprise Bases.ai veut élargir l’accès à l’intelligence artificielle auprès des entrepreneurs de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches

Un investissement total de 150 M$ d’ici 5 ans

Lévis, le 10 juillet 2018 – Parce que l’intelligence artificielle affecte d’ores et déjà la compétitivité et la pérennité des entreprises d’ici, deux entrepreneurs québécois se sont associés afin de fonder Bases.ai, une nouvelle organisation qui se donne pour mission d’agir comme le chaînon manquant entre la théorie et la pratique. Entrepreneurs, institutions et leaders de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches pourront profiter d’une base d’expérimentation sur mesure qui leur permettra de développer, de tester et d’intégrer des solutions misant sur l’intelligence artificielle et ainsi saisir des opportunités auparavant jamais explorées. Les deux cofondateurs projettent un investissement total de 150 M$ dans les cinq prochaines années, et ce, sans compter les retombées anticipées.

« Les données représentent le défi principal de l’intelligence artificielle, et en particulier de l’apprentissage machine (machine learning). Avec Bases.ai, nous offrons aux entreprises d’ici l’infrastructure nécessaire au développement de solutions appliquées. De plus, en allant à la rencontre des entrepreneurs et des leaders régionaux, nous créons une opportunité de comprendre les réels besoins des entreprises », souligne Martin Bouchard, entrepreneur en série et l’un des deux architectes de Bases.ai. Accompagné de son partenaire d’affaire Vincent Thibault, cofondateur de l’organisation, ils réaliseront une tournée du Québec qui leur permettra d’identifier de nouvelles bases potentielles ainsi que de sélectionner de nouveaux partenaires afin d’en faire bénéficier l’économie régionale.

Une approche centrée sur l’expérimentation dans des conditions réelles

L’approche de Bases.ai est unique. Regroupés sur un site d’expérimentation sur mesure, les experts, mais aussi celles et ceux qui sont au quotidien sur le terrain de l’entreprise partenaire, auront l’occasion de tester, puis d’intégrer des projets pouvant mener à des améliorations significatives. Des infrastructures telles que des espaces de travail, des salles de tests, des robots industriels ainsi que des super calculateurs seront mises à la disposition des partenaires. De plus, la collaboration entre ceux-ci permettra des économies d’échelle importantes. Au départ, Bases.ai visera les secteurs de l’usinage, de l’entreposage, de l’agriculture et de l’énergie, des domaines parmi les plus propices à l’intégration de l’intelligence artificielle et qui occupent une place importante dans l’économie de la région.

Les entrepreneurs se proposent aujourd’hui d’établir à Lévis la toute première d’une série de bases québécoises. « La Ville de Lévis est très fière d’accueillir sur son territoire la première entreprise à miser sur l’intégration de l’intelligence artificielle à l’échelle régionale. Dans plusieurs domaines d’activités, les entreprises vont bénéficier de cette technologie pour améliorer significativement le développement de leurs produits et services et, par conséquent, leur compétitivité. L’implantation de cette compagnie technologique à Lévis s’intègre à cet égard parfaitement dans la volonté de la Ville de travailler concrètement à contrer les problématiques liées à la pénurie de main-d’œuvre, tout en favorisant aussi l’innovation et la productivité dans les entreprises industrielles du territoire », mentionne Gilles Lehouillier, maire de Lévis.

« Si certains perçoivent l’intelligence artificielle comme une menace, nous préférons y voir un monde d’opportunités. En identifiant, en recueillant, puis en valorisant les données qui sont produites par les grandes, mais aussi les petites et moyennes entreprises, il devient possible de les propulser parmi les meilleures au monde », ajoute Martin Bouchard, cofondateur.

Tout en profitant du fait que la métropole se hisse au rang de capitale internationale du développement de l’intelligence artificielle, l’équipe de Bases.ai se donne pour mission de multiplier les ponts qui assureront à l’ensemble du Québec de profiter pleinement de l’expertise nationale, et qui contribueront aussi à ce que le savoir-faire des entrepreneurs enrichisse le travail des chercheurs. Bases.ai entend donc multiplier les partenariats afin de tisser un réseau d’échanges pertinents et de solides interrelations. « Il est primordial que les entreprises d’ici intègrent l’intelligence artificielle dans leurs activités. Cependant, il faut s’assurer que ces solutions s’intègrent à leur plan de croissance et génèrent un réel retour sur l’investissement », affirme Vincent Thibault.

Bases.ai conçoit également faciliter les démarches des entreprises qui souhaitent profiter des programmes de subventions des gouvernements en collaborant avec les acteurs locaux du développement économique.

À propos de Bases.ai

Avec de premières installations à venir à Lévis, Bases.ai est le fruit de la rencontre entre Martin Bouchard et Vincent Thibault, deux entrepreneurs visionnaires qui ont créé une entreprise capable d’agir comme le chaînon manquant entre la théorie et la pratique en matière d’intelligence artificielle. Motivée par le désir de faciliter l’accès à l’expertise de niveau international dans ce domaine, elle propose des bases d’expérimentation sur mesure qui amélioreront la compétitivité et la pérennité des entreprises québécoises, quel que soit leur domaine d’activité. Les bases d’expérimentation, développées dans les principales régions du Québec, permettront, à terme, d’avoir un impact sur l’ensemble de l’écosystème entrepreneurial québécois.

Source : Bases.ai

Pour information :
Jean-Alexandre D’Etcheverry
514-843-2369
jadetchevvery@national.ca

Informez-moi des derniers développements de Bases.ai